Aller au contenu

Notre bibliothèque

La raison d’être des Bosons

Être ou ne pas être, telle est la question. Hamlet a eu ici une bonne intuition. Qui a pris une autre dimension avec les directions de l’engagement : pourquoi être ? Le concept même d’identifier une “raison d’être” est symptomatique de la bascule sociétale inédite dans laquelle nous nous trouvons. Si le travail était jadis statutaire, puis identitaire, il est aujourd’hui devenu politique et éthique : pourquoi travailler ? À quelles fins ? Et comment travailler ? 

Il y a douze ans, les Bosons ont posé une promesse

Permettre l’engagement au travail et le mettre au service d’une performance durable.

Est-elle toujours en phase avec les besoins de nos clients ? Avec les enjeux de l’époque ? Avec nos convictions ? Et nous, Bosons, sommes-nous toujours alignés avec ce fil directeur ? 

Des questions qu’il était temps de se (re)poser. Ensemble. Collégialement. 

Parce que cela fait douze ans que nous existons. Parce que la société et le monde du travail ont évolué. Parce qu’en interne, nous avons aussi grandi. Parce que nous avons dit au revoir, mais aussi bienvenue. Parce que ce nouveau récit doit être collectif et engageant.

Alors nous nous sommes mis sur pause

Nous nous sommes questionnés, écoutés. Nous avons pris de la hauteur. Et voici ce sur quoi nous nous sommes accordés : 

  • Les Français sont de moins en moins engagés au travail, bien qu’il représente pour eux un accomplissement ; les organisations ont besoin de travailleurs engagés, sinon quoi elles ne pourront opérer leurs transformations.
  • Le travail est un puissant levier de mutation sociétal et économique, lieu de prise de conscience de ses capacités politiques et de son rôle dans un projet commun.

De ces constats, nous avons dessiné une vision : pour changer la société, il nous faut changer le travail, aussi bien structurellement qu’en tant qu’environnement et de finalité.  Pour ce faire, il est nécessaire d’outiller, de former, et de rendre capacitaires tous ceux qui souhaitent s’emparer et défendre cette promesse. 

De cet état des lieux éclot notre Boson d’Être 

Réenchanter le travail dans sa finalité comme dans ses conditions d’exercice 

Et ce, en mettant nos expertises au service de quatre défis clés pour demain : 

  • L’habitat : comment réinventer l’immobilier et ses acteurs pour loger durablement les Français ?
  • Le soin : comment “soigner les soignants” et permettre aux entreprises du care  de faire vivre une réelle symétrie des attentions à leurs équipes ? 
  • La réindustrialisation : comment définir un nouveau pacte social ouvrier pour une décarbonation et une souveraineté retrouvées ?
  • L’alimentation : comment trouver et accompagner les talents qui feront la transition alimentaire ?

Ce n’est pas une nouvelle aventure que nous vous présentons. Ni une nouvelle promesse finalement. Simplement la réaffirmation du caractère militant des Bosons et de leur envie d’adresser les nouveaux enjeux soulevés par les défis de la bascule que nous traversons. Toujours avec légèreté, sérieux et nuance. Le tout, en continuant d’oser les pas de côté, car c’est ce qui fait de nous l’équipage engagé que nous sommes. 

À très vite,

Les Bosons


Pour poursuivre votre lecture sur la même thématique :

Entreprises françaises & RSE

Tout le monde a déjà entendu le terme “RSE” au moins une fois dans sa vie. Il y a ce...