Aller au contenu

Notre bibliothèque

Comme je travaille, je vis – Vocation

« Sans filtre, sans masque, sans cacher ce que je suis vraiment, comment je vis, tout ce que j’aurais partagé jusqu’alors, de plein gré ou à mon corps défendant. Je ne laisserai plus ma vie, avec son lot de bonheurs et d’emmerdes, au pied d’une tour de la Défense, la retrouvant à la tombée du jour. J’aspirerai à être pleinement moi, en tout temps et en toute heure. Puisque le travail est entré dans ma vie, je ferai revenir la vie au travail. »

Ensemble, nous avons parlé :

  • de la jeunesse et de l’impact de la pandémie qui a érodé les fondations de notre existence : éducation, travail, amour. Cette crise nous aura-t-elle arrêter dans un élan alors qu’on se préparait à embrasser les grandes transitions à venir ?
  • de l’entreprise et notamment de la place de la jeunesse : Emmanuelle lutte pour créer un véritable contrat inter-générationnel;
  • D’engagement : elle explique notamment comment l’ancrage mais aussi l’alignement personnel sont les premières étapes pour s’engager pleinement mais surtout sainement.
  • D’optimisme et de réalisme.

Pour poursuivre votre lecture sur la même thématique :

Le goût du travail bien fait

La fin d’année, avec son lot d’entretiens RH et ses bilans d’activité, est propice...